David, 10 ans: “Mo mama al cherche cash lor Rose-Hill asoir”


David, l’aîné d’une fratrie de cinq enfants, a souvent le ventre vide. Ses parents ne “travaillent” que pour se payer leur dose et acheter “mine apollo”...




David

Comme bon nombre d’enfants, David* erre dans les rues de Plaisance matin et soir. A en croire Kailash*, un travailleur social de la localité, ce petit homme vêtu d’un T-shirt et d’un short sales, est âgé de dix ans. Le travailleur social nous raconte:

Famille pas prend zot compte ditou. Mama ek papa fume dose. Parfois même devant ban zenfants la.

Et pour payer leurs “doses”, la mère de famille se prostitue. David raconte:

Mo mama al lor Rose-Hill asoir, li al cherche cash. Mais kan mo mama fatigué, li pas aller.

Loading...

Son père, “maquereau”, avance Kailash, conduit sa femme à Rose-Hill le soir pour faire le trottoir. Et en attendant qu’il revienne, les enfants sont livrés à eux-mêmes. C’est David qui joue alors le rôle du “petit papa” avec ses soeurs. Kailash poursuit:

Zot al cherche cash pou acheter dose ek léreste l'argent servi pou acheter mine apollo ek dipain. Ban zenfants la mal nourri, zot pas gagne ene bon repas. Parfois acheter ene dipain saucisse divise li en 3 pou zot manzer.

David le confirme:

Kot mwa pas cuit tou lé zour. Kan mo demander kifer pas cuit, mo gagne criyer.

Heureusement qu'il y a de bons samaritains dans les environs qui aident ces enfants, indique Kailash:

Ena dimounes acheter ene ti zafer donne zot manzer ek bwar.

Mais hélas, ce n'est pas tous les jours, explique-t-il. Qu'en est-il de l'école ?

Zot aller parfois. Avoy zot l'école zis pou gagne ca ti pension Rs 1 500 par zenfant la. Ban parents la gagne ca cash la pou zot plaisir personel.

Le pire, renchérit Kailash, c’est que le cas de David n’est pas isolé:

Boukou familles vive dans ca ban conditions la dans Plaisance. Ene ta madames kit zot zenfants lakaz tousel pou al dans Rose-Hill pou trace la vie.

Et le fléau de la drogue ne cesse de s’accroître:

Ban habitants Plaisance népli kav vive en paix. Dans tou coin chemin ou trouve marchand la drogue.

C’est pour cela qu’ils font appel aux autorités concernées, notamment à l’ADSU et au Premier ministre adjoint, Ivan Collendavelloo, député élu de la circonscription no 19 (Stanley/Rose-Hill), pour remédier à la situation:

Parski ena place nous népli kav circuler même lizour dans Plaisance.

* prénoms modifiés