Cyclisme en France: Les Mauriciens font la fête

You can also highlight the text to listen to it.

Les coureurs mauriciens ont marqué de leur empreinte cette édition 2017 du trophée Jérôme-Larduinat dont ils trustent les deux premières places.




Le peloton dans la côte finale.

Si lors du départ à Saint-Aignan, la présence des cinq coureurs la sélection nationale de l'Ile Maurice suscitait curiosité et interrogations, celles-ci n'allaient pas tarder à se dissiper. Les Mauriciens n'étaient pas venus dans le Loir-et-Cher pour faire du tourisme.

Loading...

Dès le baisser du drapeau, et en direction de Couffy, Meusnes et des routes de l'Indre direction Valençay, c'était un début de course ultrarapide animée notamment par Jumeau, Brismontier, Duguet, Chabert, et déjà les deux Mauriciens, Lagane et Lincolt. De multiples escarmouches qui avaient pour effet de morceler le peloton derrière les deux échappés partis dès le cap de la mi-course et que leurs adversaires n'allaient revoir qu'une fois franchie la ligne d'arrivée.

Avec une avance proche de deux minutes, Yannick Lincolt et Christopher Lagane, les deux pensionnaires de la sélection mauricienne, mènent la danse à l'entame du final agrémenté des trois tours du sélectif circuit autour de Valençay. Malgré la contre-attaque emmenée par Boucher (Contres), Rychter et Saillard (Saint-Cyr), Amartin (Issoire), Glowinski (Lignières), Richet et Legrand (Orléans), Le Monnier (Tours), ainsi que par les Parisiens Hoffman et Jumeaux, leurs poursuivants ne pourront rien contre les deux fuyards, par ailleurs très à l'aise dans la dure montée de la côte du château.

Malgré un incident mécanique pour Lincolt (panne du dérailleur électrique), ce dernier et Christopher Lagane ne vont rien relâcher et franchir main dans la main la ligne d'arrivée, la victoire allant finalement au premier nommé, lequel s'était déjà imposé ici même en 2012. Yannick Lincolt savourait son succès berrichon : « J'étais super-bien sur ce genre de parcours parfaitement dans mes cordes. C'est une bonne préparation dans la perspective du Tour de la Réunion que je vais disputer avec la sélection nationale début juillet. » Quant aux Loir-et-Chériens, autant dire que ce n'était pas leur jour, Chevrieux, le premier d'entre eux, pointant à la 18e place.

Le classement

1. Lincolt (sél. Maurice) ; 2. C. Lagane (sél. Maurice) ; 3. Le Monnier (AC Tours) ; 4. Richet (UC Orléans) ; 5. Hofmann (Paris CO) ; 6. Jumeaux (Peltrax) ; 7. Brisemontier (VC Nayes) ; 8. G. Lagane (sél. Maurice) ; 9. Saillard (Saint-Cyr) ; 10. Champalou (CG Orléans) ; 11. Brossel (Issoire) ; 12. Thibault (UC Orléans) ; 13. Glowinski (VC Londres) ; 14. Monnier (Paris CO) ; 15. Legrand (CG Orléans) ; 18. Chevrieux (Vineuil).

Source: La Nouvelle République