Ce mercredi 21 décembre, on fête... l’orgasme !

You can also highlight the text to listen to it.

Ce mercredi 21 décembre est dédié à l'orgasme. Des millions de personnes à travers le monde sont invitées à faire l'amour en ce jour particulier.




ILLUSTRATION. Pierre Bonnard (1867-1947) Femme assoupie sur un lit, dit aussi L’Indolente, 1899 Huile sur toile Thierry Le Mage.

Ce mercredi 21 décembre sonne la fin du solstice d’hiver et nous offre la nuit la plus longue de l’année, celle pendant laquelle on peut le plus profiter de son ou sa partenaire sous la couette. Logique que la date a été choisie comme celle de la journée de... l’orgasme.

Loading...

D’où vient l’idée ? C’est une association américaine, Global Orgasm for Peace, qui est à l’initiative de cette journée lancée en 2006. L’objectif du couple derrière cette association, les activistes pacifistes Donna Shee­han et Paul Reffell, est d’inciter des millions de personnes à travers le monde à faire l’amour en même temps pour qu’un « nombre élevé de pensées posi­tives liées à un plai­sir sexuel quasi simul­tané » puisse « modi­fier le champ d’éner­gie de la Terre et donc réduire le niveau d’agres­sion et de violence actuelle». Un bien mal partagé.

De façon plus réaliste, la journée est l’occasion de rappeler les bienfaits du plaisir sexuel pour l’équilibre humain et à sensibiliser sur sur l’anor­gas­mie, l’ab­sence d’or­gasme dans les rapports sexuels qui touche d’abord les femmes. Par la faute des hommes ? Peut-être, car selon une enquête menée en 2006, la quasi totalité des femmes souffrant d’absence d’orgasme lors du rapport sexuel n’ont aucune difficulté à en avoir en pratiquant la masturbation. A noter qu’un tiers des femmes interrogées pour une enquête Ifop menée en 2014 déclaraient ne pas avoir eu de plaisir au cours de leur dernier rapport sexuel, contre près de 9 hommes sur 10. Et 7 % des femmes avouaient ne jamais avoir connu d’orgasme de toute leur vie.