C’est en hommes libres que Samad Gunny et Yash Ramchurn ont quitté les Casernes centrales, ce jeudi 17 mai.
Samad Gunny et Yash Ramchurn.

Ils y avaient été convoqués en raison de posts sur Facebook invitant les Mauriciens à obstruer les routes suivant la hausse des prix des produits pétroliers.

Samad Gunny, conseiller de la ville de Quatre-Bornes et ex-membre du MSM et du Reform Party, et Yash Ramchurn, un élu du village de Fond-du-Sac, ont été interrogés à l’IT Unit de la police.

Interrogé à sa sortie des Casernes centrales, Samad Gunny affirme qu’il n’a fait que partager un post sur Facebook. Il demande aux Mauriciens de “faire attention”.

De son côté, Yash Ramchurn explique qu’il a été interrogé under warning.

J’ai donné ma déclaration en présence de mon avocat.

De préciser qu’il n’a pas agi en mauvaise foi. Le conseiller du village de Fond-du-Sac a ajouté :

Li triste ki nous péna ene platform kot nous kav exprime nous sans crainte.

Il maintient, dans la foulée, que les prix des carburants sont trop élevés.

YOUR REACTION?

Facebook Conversations