Candidature de Tania Diolle au n° 18 : Guerre MMM-MP

You can also highlight the text to listen to it.

Clash entre le MMM et le Mouvement patriotique (MP). En cause : la probable candidature de l'universitaire Tania Diolle sous la bannière du MP à l’élection partielle au n° 18 (Belle-Rose/Quatre-Bornes), ce qui ferait d’elle l’adversaire de la candidate mauve, Nita Jaddoo.




Tania Diolle

Cette nouvelle ne fait pas plaisir du côté des mauves. Un membre de son politburo nous explique:

Elle a été conseillère municipale sous la bannière du MMM. C’est donc évident que les votes qu’elle recevra viendront de l’électorat MMM.

Et d’ajouter que des votes pour Tania Diolle seront des votes en moins pour le MMM, surtout que jusqu’à maintenant, celui-ci était le seul parti à avoir aligné une femme.

Si les votes du MMM diminueront, ceux pour le PTr resteront les mêmes.

Loading...
Tania Diolle

Le secrétaire général du MMM, Ajay Gunness, affirme, lui, qu’Alan Ganoo peut aligner le candidat qu’il souhaite:

Mais d'après nos renseignements, il veut faciliter l’élection d’Arvin Boolell, alors que le MP n’avait pas l’intention de présenter de candidat.

D’ailleurs, Paul Bérenger a accusé le MP d’aider le PTr lors de son point de presse samedi dernier. De son côté, le président du MP, Alan Ganoo, fait savoir que rien n’est encore finalisé concernant la candidature de Tania Diolle:

Nous regrettons ces commentaires sur une candidature qui n’est même pas encore officielle. Nous ne soutenons pas le PTr. Chaque parti a le droit d’aligner son candidat. Ces attaques ne sont pas correctes.

Or, cette posture étonne car, depuis qu’elle est universitaire, Tania Diolle n’est membre d’aucun parti politique. Candidate du MMM aux élections municipales de 2012, elle a été élue conseillère au Ward 3. Poste qu’elle a abandonné en 2013 pour exercer comme lecturer à l’université de Maurice.

Si la candidature de Tania Diolle n’est pas finalisée, elle aurait fait une demande d’adhésion au MP. Sollicitée, Tania Diolle n’a pas souhaité faire de commentaire.