Buzz sur Facebook: Des requins pris dans les filets d'aquaculture ?

You can also highlight the text to listen to it.

Un requin bouledogue et un requin-tigre auraient été “pris au piège” près de la ferme aquacole de Grand-Gaube.




Il était parti pêcher, lundi 30 octobre. Mais au lieu d’attraper des poissons, ce sont des requins qu’il a sortis de l’eau. Depuis, les photos de cette “prise” font le buzz sur le réseau social Facebook.

C’est vers 6 heures que l’habitant de Grand-Gaube, âgé de 19 ans, a quitté la maison pour aller titiller le poisson. Mais, dans le lagon, il s’est retrouvé nez à nez avec un requin bouledogue et son “cousin”, le requin-tigre.

Loading...

Il faut dire que l’un d’eux était déjà mort. Alors que l’autre s’est retrouvé accroché à l’hameçon que le jeune homme avait lancé la veille…

Les deux squales se trouvaient à proximité de la ferme aquacole de Grand-Gaube. Ont-ils été attirés par les poissons élevés en captivité ?

Sollicité, le propriétaire de ladite ferme, Even David, affirme qu’il est tout à fait normal de trouver des requins à proximité du site:

Toultan finn ena requin dans Grand-Gaube. Kot ena poisson zot la. Li normal requin bizin dans la mer...

Quoi qu’il en soit, les photos du jeune homme et de ces requins ont commencé à circuler sur Facebook. Le groupe No To Fish Farming montre les crocs, déclarant que l’on court tout droit vers un véritable désastre “social, économique et écologique”.