Berguitta : Il sauve une famille des eaux

You can also highlight the text to listen to it.

“Si nous pas vive kouma famille pou tire nous camarade en difficulté, nous pas vaut nanyen.” Ces mots sont de Ramsingh Bowaneedin, un habitant de Highlands.




En plus du secours, Ramsingh Bowaneedin et sa femme, Bindya, ont accueilli les Rampersad chez eux pendant le cyclone.

Ramsingh Bowaneedin sait de quoi il parle puisqu’il est venu en aide à la famille Rampersad dont la maison a été inondée, mercredi17 janvier.

Minuit trente, mercredi. Ramsingh Bowaneedin était encore debout, veillant aux développements de la tempête Berguitta quand il a entendu un cri. Quelqu’un appelait à l’aide.

Ramsingh s’est précipité à la porte et a vu Neel Rampersad, un voisin, qui lui a demandé de secourir son père, un patient de dialyse. Le niveau d’eau était en train de monter chez celui-ci dont la maison se trouve en contrebas.

Kishore, le père de Neel Rampersad, étant de forte corpulence, il était difficile pour les membres de sa famille de le soulever. C’est donc avec l’aide de Ramsingh, sa femme Bindya, sa voisine Lutchmi et ses trois enfants qu’ils ont pu le déplacer. Tous se sont réfugiés chez Ramsingh.

De là, ils n’ont pu qu’assister à un spectacle désolant. Le niveau d’eau a atteint plus de deux mètres chez son voisin.

Ca in déchire mo léker kan monn constaté ki ca famille la in perdi tou dans zot lakaz, même bann bijoux en l'or.

A-t-il craint pour sa vie à un moment ? Ramsingh Bowaneedin répond que sur le coup il n’a pas eu peur de braver le mauvais temps.

Zamais mo ti pou kwar ene zour mo pou kav faire c ki monn faire pou aide ene dimoune en danger. Mais n'importe ki couleur dimoune la été, n'importe ki communauté li appartenir, si li en détresse mo pas pou hésiter pou sap li. Ca même appelle voisin ca.

Aujourd’hui, il est un homme changé pour le mieux, qui a accompli quelque chose.

Mo tifi Doushka faire bénévolat avec mwa pendant Maha Shivaratree ek Cavadi. Ca même solidarité bizin ena entre bann Mauriciens.

Ramsingh Bowaneedin avoue qu’il a été soulagé que Pravind Jugnauth soit venu voir les Rampersad.

Mo faire ene appel Premier ministre. Essaye trouve ene solution pou banla pli vite ki li kav.

Il souhaite aussi que les Mauriciens fassent preuve de générosité.

Essaye mette la main dans la main ek faire le nécessaire pou zot.

Ceux qui sont disposés à aider leurs voisins peuvent le contacter sur le 5-771-8307.