Berguitta : Black-out d’une à trois semaines ?

You can also highlight the text to listen to it.

Le CEB craint le pire. Si jamais le pays venait à être frappé de plein fouet par la tempête Berguitta, on pourrait faire face à une importante crise énergétique.




Le pays pourrait se retrouver sans électricité pendant une à trois semaines. C’est ce que prévoit le CEB, si jamais le pays venait à être frappé de plein fouet par la tempête Berguitta. C’est en tout cas ce qui a été évoqué hier, mardi 16 janvier, à une réunion de crise des états-majors de plusieurs services essentiels, dont le CEB.

Loading...

C’est surtout l’état actuel des pylônes électriques qui fait que la situation est jugée alarmante. Il faut en effet savoir que plusieurs pylônes ont déjà été renversés hier.

Cette situation a obligé les techniciens du CEB à faire un premier constat des lieux. Il a ainsi été observé que de nombreux pylônes ont été mal installés.

Toute cette situation amène le CEB à craindre le pire. Au vu de l’état de ces infrastructures, un cyclone de forte intensité pourrait faire de gros dégâts.

La direction a par ailleurs commandité une enquête pour avoir plus d’information à ce sujet.