Bagarre au collège Régis Chaperon: Plusieurs élèves sanctionnés

You can also highlight the text to listen to it.

“L’indiscipline ne sera pas toléré”, a réaffirmé la ministre de l’Education Leela Devi Dookun-Luchoomun suivant l’agression d’un élève du collège Régis Chaperon par d’autres étudiants. D’ailleurs, les sanctions n’ont pas tardé...




Les cinq élèves qui ont agressé l'adolescent ont été renvoyés de l’école pendant trois jours. Outre cette mesure, ils ont eu des sessions de counselling avec des psychologues.

Loading...

A leur retour au collège, ils devront être accompagnés de leurs parents et d’une lettre d’excuses. Quant à l'élève qui avait filmé la scène, il a également été renvoyé de l’école un jour. Mais hors de question pour ces collégiens de se tourner les pouces à la maison. Ils ont eu des exercices à faire chez eux. La victime a, elle, repris l’école normalement. Elle bénéficie également d’un suivi psychologique ainsi que du soutien de ses enseignants et amis.

Selon la psychologue Leena Soobrayen, ces jeunes qui ont recours à la violence ont des problèmes familiaux, sont mal dans leur peau, exposés à la pression des camarades, sont déboussolés ou désespérés:

Ils souffrent et ne savent pas comment s’exprimer. S’ils sont toujours entourés par la violence, ils la répètent.