[Audio] Blanchiment d’argent soupçonné: Ravi Yerrigadoo dans de beaux draps

You can also highlight the text to listen to it.

Une lettre avec la signature et le sceau de l’Attorney General (voir ci-dessous) jette le trouble.




Extrait d’une lettre à en-tête de l’Attorney General Ravi Yerrigadoo autorisant un parieur soumis à une “objection to departure” à aller chercher ses gains à l'étranger.

L’Attorney General se retrouve dans de beaux draps suivant les dénonciations d’un jeune parieur habitant à Port-Louis.

Pour quelles raisons Ravi Yerrigadoo est-il intervenu pour que cet homme, un dénommé Mohamad Hussein A.R, obtienne le remboursement d’une somme d’argent que lui devait bet365, une compagnie spécialisée dans les jeux en ligne, alors que celui-ci fait face à un procès devant la justice ?

La lettre aurait été émise le 10 mars de cette année. A travers cette correspondance confidentielle, dont l’authenticité reste à prouver, Ravi Yerrigadoo explique qu’il se porterait garant pour un certain Mohamad Hussein A.R, habitant de la capitale et dont l’avocat est Roshi Bhadain.

Loading...

L’Attorney General avancerait qu’il n’y a aucune entrave légale à ce que le jeune homme décaisse les sommes qui lui sont dues par bet365. Sauf que cet homme est actuellement poursuivi devant la cour pour une affaire d’escroquerie.

Est-ce le rôle d’un Attorney General de se porter ainsi garant pour qu’un parieur obtienne son argent, d’autant que celui-ci fait l’objet d’un procès en cour et dans lequel il a plaidé coupable ? C’est la question qui mérite d’être posée.

Quelle connexion y a-t-il entre Ravi Yerrigadoo et le jeune homme ? En tant qu’avocat et garant de la Constitution, Ravi Yerrigadoo ne savait-il pas ce qu’il faisait frisait l’illégalité ?

Ce qui est encore plus ahurissant, c’est que l’intervention de l’Attorney General en faveur du jeune Port-Louisien ne s’arrêterait pas là. Ravi Yerrigadoo s’est aussi assuré que le jeune homme puisse avoir un variation order afin de pouvoir voyager. Ce qui sous-entend que l’Attorney General ait usé de son influence pour venir en aide au jeune parieur.

Quel intérêt Ravi Yerrigadoo avait-il pour faire en sorte que que le voyage de Mohamad Hussein A.R à Dubaï aboutisse ? Quels sont les motifs qui ont poussé Ravi Yerrigadoo à trouver désespérément et systématiquement des solutions pour faciliter les démarches de ce dernier ?

Il nous revient que d’autres cadres d’importantes institutions du pays seraient également concernés par cette affaire. Si cela s’avère, il se pourrait que bien des têtes vont tomber…

Ecoutez la réaction de Roshi Bhadain:

Et aussi celle du ministre Etienne Sinatambou: