[Audio] Affaire des coffre-forts: Navin Ramgoolam blanchi

You can also highlight the text to listen to it.

L’accusation provisoire de blanchiment d’argent pesant contre l’ex-Premier ministre dans l’affaire des coffres-forts a été rayée par le tribunal de Curepipe ce lundi après-midi 28 août.




L’ancien Premier ministre Navin Ramgoolam en cour de Curepipe, lundi 28 août 2017, retrouve le sourire.

L’avocat de Navin Ramgoolam, Me Gavin Glover, avait présenté une motion réclamant que cette accusation provisoire soit rayée, vu le temps écoulé depuis l’arrestation du leader du Parti travailliste en février 2015.

La magistrate Meenakshi Bhogun a fait ressortir:

The court finds that 29 months are inordinate delay and unexplained.

Avant cette décision de la cour, toutes les accusations provisoires qui pesaient contre Navin Ramgoolam dans plusieurs autres affaires (Betamax, Bramer House, Dufry, etc.) avaient déjà été rayées. Il faisait l’objet de dix accusations provisoires. En revanche, l'ex-Premier ministre fait toujours face à une accusation formelle en cour intermédiaire dans l’affaire Roches-Noires.

Me Gavin Glover, avocat de Navin Ramgoolam, affirme que cette décision de la cour de Curepipe “n’est qu’une petite victoire”. Ecoutez le:

Loading...

Lire l’intégralité du jugement: