Astronomie: Ce weekend, observez une pluie d'étoiles filantes !

You can also highlight the text to listen to it.

Ne manquez pas ce week-end, le maximum d'activité de l'essaim météoritique des Orionides.




Image composite des Orionides photographiées en octobre 2015.

De dix à quinze étoiles filantes, voire plus, surgissant de la direction de la constellation d'Orion devraient être visibles à partir de 22 heures ce dimanche 22 octobre.

À cette heure-là, la Lune sera couchée. Les conditions s'annoncent donc optimales pour ce spectacle nocturne.

Jordan Joumon de Mauritius Amateur Astronomy/Astrophotography (MAAA) nous affirme:

Les étoiles filantes vont suivre la constellation d’Orion. Cette dernière va se ‘lever’ aux alentours de 22 heures pour traverser le ciel de l’est à l’ouest. Ce qui va jouer en notre faveur durant la semaine à venir est la nouvelle lune. Il faudra s’éloigner des zones lumineuses urbaines pour que les météorites soient davantage visibles.

Loading...
Comme on peut le voir sur cette représentation, la Terre sur son orbite (cercle bleu) coupe par deux fois le courant de poussière nourri par la comète de Halley.

Pour bien profiter de ce spectacle nocturne, il convient comme d'habitude, de prendre ses distances avec la pollution lumineuse croissante des grandes villes et de s'installer en un lieu tranquille où la voûte céleste peut s'admirer dans sa quasi-totalité. D'autant, qu'en 2017, la Lune ne viendra pas gêner l'observation.

Les Orionides sont des débris laissés par la comète Halley, qui a croisé la Terre en 1986. Ses débris, au moment de leur entrée dans l’atmosphère terrestre, se mettent à brûler et produisent une pluie d’étoiles filantes. Pour voir la comète Halley, il faudra attendre jusqu’en 2061. Rassurez-vous, les Orionides seront, elles, de retour l’an prochain entre octobre et novembre pour nous offrir du beau spectacle.

La constellation d'Orion est facilement repérable avec sa ceinture composée de trois étoiles, très proches dans le ciel.

La pluie d’étoiles filantes porte ce nom car elle passe dans le sillage de la constellation d’Orion, qui représente le chasseur éponyme dans la mythologie grecque. La constellation est visible à cette époque de l’année à Maurice. Elle est facilement repérable avec sa ceinture composée de trois étoiles, très proches dans le ciel. Pour vous repérer dans cette étendue de petites lumières, le moyen le plus simple est de télécharger une carte du ciel de l’hémisphère sur votre smartphone ou tablette.