Arabie Saoudite: Une “action terroriste” déjouée à La Mecque par la police

You can also highlight the text to listen to it.

Il y a quelques blessés mais aucune victime à déplorer...




Un membre des unités spéciales de la police à la Mecque en Arabie saoudite.

Que voulait le kamikaze ? La Grande Mosquée de La Mecque, premier lieu saint de l’islam, situé en Arabie Saoudite, a été la cible d’une « action terroriste ». Un kamikaze s’était retranché dans un bâtiment de trois étages ce vendredi, en plein dernier vendredi du ramadan, le mois de jeûne musulman.

Il s’est fait exploser sans faire de victimes mais onze personnes, dont cinq policiers, ont été blessées dans l’effondrement dudit bâtiment, a annoncé El-Ikhbariya, la télévision d’Etat en citant le ministère de l’Intérieur.

Loading...

Une cellule démantelée

Le kamikaze faisait partie d'un groupe "terroriste" basé dans deux quartiers de La Mecque et à Jeddah, la capitale économique du royaume, sur la mer Rouge, et dont cinq membres, y compris une femme, ont été arrêtés, a ajouté le ministère.

La tentative d’attentat, déjouée au moment où les fidèles étaient massivement rassemblées à la Grande mosquée est la deuxième du genre à viser un lieu sacré des musulmans en Arabie saoudite. En juillet 2016, un attentat perpétré à Médine, deuxième lieu saint de l’islam, avait fait quatre morts parmi les gardiens de sécurité, près de la Mosquée du prophète Mahomet.