Appel à la solidarité: Une famille se retrouve à la rue du jour au lendemain

You can also highlight the text to listen to it.

Kevin Ramsamy n'arrive toujours pas à réaliser que sa famille s’est retrouvée sur le pavé depuis samedi matin.




Son expulsion, raconte Kevin, fait suite à une demande d’éviction remontant à une année. Du papier timbré, poursuit notre interlocuteur, lui a également été servi à cet effet:

Nous ne savions pas que la maîtresse des lieux, en arrivant  à Maurice, allait passer à l’action. Nous avons continué à habiter dans la maison jusqu’à samedi matin, lorsqu’un  homme de loi, muni d’un autre papier timbré, nous a sommés de vider les lieux. Nous n’avons eu d’autre choix que de mettre nos effets personnels sur la rue.

Loading...

Kevin, 32 ans et menuisier de profession, ajoute:

Je touche un salaire mensuel d'environ Rs 10 000. Je fais tout mon possible pour que mes enfants ne manquent de rien, que ce soit à la maison ou à l’école. Ces derniers sont âgés entre 12 et 2 ans.

Vanessa, l'épouse de Kevin, lance un appel à la solidarité mauricienne:

Je suis femme au foyer depuis toujours. Mon époux est la seule personne qui travaille à la maison. L’argent qu’il perçoit à travers ses travaux de menuiserie est parfois insuffisant pour joindre les deux bouts. Malgré cela, nous n’avons jamais demandé l’aumône. Mais depuis samedi matin, nous ne savons plus vers qui nous tourner… S'il vous plaît, aidez nous !

Si vous voulez venir en aide à cette famille, veuillez suivre les instructions ci-dessous:

Source: Defimedia