Amy Fanny attrape le H1N1 en attendant de partir se faire soigner d'une leucémie


La petite Amy Fanny, âgée de 4 ans et atteinte de leucémie, a attrapé le virus H1N1 en attendant l'aval de l'Overseas Treatment Unit (OTU) pour pouvoir se faire soigner à La Réunion.




Amy Fanny

Le board de l'OTU ne siège qu'une fois par semaine et malgré les nombreuses protestations, l'on refuse de bouger d'un iota au niveau du ministère. En attendant, la petite a contracté le virus H1N1. Une source au ministère de la Santé nous affirme:

Le pédiatre a avancé que l'état de l'enfant est stable. La décision sera prise par le board mercredi.

Loading...
Amy Fanny

Nicolas Fanny, l'oncle de l'enfant, nous confie que la famille d'Amy espérait pouvoir compter sur la collaboration des autorités:

Il s’agit d’un cas urgent. Le cas est tellement urgent que le Centre hospitalier universitaire de La Réunion nous a demandé d’envoyer Amy immédiatement et de discuter des frais après. Pourquoi l’hôpital à Maurice ne collabore-t-il pas ? Nous avons eu toutes les approbations. Il ne nous manque que celle de l’OTU mais personne ne veut bouger du côté du board pour que la réunion ait lieu plus tôt.

Les proches d'Amy sont très affectés malgré l'assurance des médecins sur l'état de santé “stable” d'Amy, qui a contracté le virus H1N1 depuis le vendredi 16 juin. Nicolas ajoute:

Nous ne comprenons pas comment c’est possible. Ma nièce est pourtant dans une salle isolée. On nous doit des explications.

Amy Fanny

Pour rappel, la petite Amy Fanny est admise à l’hôpital Victoria depuis le 12 juin dernier et souffre d’une sévère anémie. Les médecins ont décelé une faible numérotation des plaquettes dans le sang et un taux très élevé de globules blancs.

Après le décès de Jacqueline Desvaux, 74 ans, et de Sounkan Atchia, 60 ans, durant le week-end, le ministère de la Santé a recensé cinq autres patients qui sont testés positifs au virus H1N1. Ces patients se trouvent isolés dans les hôpitaux de l’île. Parmi eux se trouve Amy.

Du côté de la Santé, l’on affirme qu’ils ont été immédiatement pris en charge à leur arrivée et sont suivis quotidiennement par le personnel soignant.

Mise à jour: La fillette pourra finalement se rendre à l’île de la Réunion le mercredi 21 juin après que le board de l’OTU du ministère de la Santé a donné son aval à la mi-journée, ce mardi 20 juin.