Affaire des coffre-forts: Il y aura un “main case” contre Ramgoolam

You can also highlight the text to listen to it.

L’ex-Premier ministre n’est pas complètement tiré d’affaire dans l’affaire des coffres-forts, bien que le tribunal de Curepipe ait rayé l’accusation provisoire de blanchiment d’argent pesant contre lui.




Navin Ramgoolam

Loading...

Le DPP, Me Satyajeet Boolell, a en effet déclaré sur une radio privée qu’il y aura un “main case” contre l'es-Premier ministre dans cette affaire.

En clair, une accusation formelle de blanchiment d’argent sera logée contre Navin Ramgoolam.