Accident évité de justesse dans l’espace mauricien: Emirates ouverte à toute enquête

You can also highlight the text to listen to it.

Une mauvaise interprétation de consignes serait à l’origine d’un accident qui a été évité de justesse le 14 juillet dans l’espace aérien de Maurice.




On vous le disait hier. Deux avions, l’Airbus A380-800 d’Emirates opérant le vol EK-703 et l’Airbus A330-200 d’Air Seychelles qui assurait le vol HM-54, étaient sur le point de se percuter.

L’Airbus d’Emirates avait quitté Dubaï et faisait route vers Plaisance tandis que l’Airbus d’Air Seychelles, en provenance de Plaisance, avait mis le cap sur Mahé.

Loading...

Un expert de l'aviation nous explique:

Ils se sont croisés à la même altitude au même moment, mais les deux avions sont équipés d’un système automatique de prévention de collision TCAS. C'est ce qui a fait que l'accident a pu être évité.

Et dans ce cas présent, li pilote de l’Airbus A330-200 d’Air Seychelles a eu le bon réflexe de se détourner à droite en voyant arriver l’Airbus A380-800 d’Emirates.

Sollicité, la compagnie Emirates nous a déclaré:

Emirates a reçu des rapports d’un événement le 14 juillet 2017 concernant la séparation d’avion impliquant le vol EK 703 dans l’espace aérien mauricien. L’incident a été signalé aux autorités respectives des transports aériens et Emirates étend sa pleine coopération à toute enquête.