Accident à Quatre-Bornes - Sohail Sesungkur: “Je détiens mon Learner depuis février 2016”

You can also highlight the text to listen to it.

Comment le fils du ministre des Services financiers, Sohail Sesungkur, a-t-il pu obtenir son permis de conduire en février 2016, alors qu’il est devenu majeur en décembre ? Elément de réponse.




Sohail Sesungkur

19 février 2016. Cette date intrigue depuis que circule sur les réseaux sociaux, une copie du constat à l’amiable rédigé après l’accident impliquant la BMW du fils du ministre des Services financiers, Sohail Sesungkur, à Quatre-Bornes, samedi soir.

Sohail Sesungkur revenait du collège St Esprit lorsque son véhicule a percuté celui de Mohammad Yaseer Kardaree. Ce chauffeur de taxi s’était, selon les dires, arrêté aux feux de signalisation.

Selon l’imprimé du constat à l’amiable (voir photo plus loin), c’est le 19 février 2016 que le permis numéroté 769 554 du fils de Sudhir Sesungkur a été délivré. Or, à cette date, il n’était pas majeur. Il fêtera d’ailleurs ses 19 ans le 21 décembre prochain.

Loading...
Un document faisant état de l’accident entre les deux véhicules circule sur les réseaux sociaux depuis le samedi 3 juin.

Donc, officiellement, il lui était impossible d’être détenteur du fameux papier bleu en février 2016. C’est ce que d’ailleurs confirme le chef inspecteur Ashok Mathur, de la Traffic Branch:

Pour une voiture, pour détenir un Learner ou un permis de conduire, il faut être âgé d’au moins 18 ans.

Alors, comment se fait-il que le fils du ministre Sesungkur avait déjà son permis à 17 ans ? Le principal concerné nous explique:

Je dois faire ressortir que je détiens mon Learner depuis le 19 février 2016. C’est ce jour-là que le papier bleu m’a été remis pour la première fois. Mon permis de conduire, je l’ai eu en février.

Avant de s’empresser de nous rappeler:

Vous savez, avec un Learner, je suis autorisé à conduire en présence d’un chauffeur.

Photo du permis de conduire du fils de Sudhir Sesungkur.

À hier, Sohail Sesungkur n’avait pas encore donné sa version des faits de l’accident à la police. Cela, dit-il, dépendra de la disponibilité de son avocat, Me Siddhartha Hawoldar.

Mise à jour: Sohail Sesungkur s'est rendu au poste de police de Quatre-Bornes à la mi-journée ce mardi 6 juin pour donner sa version des faits. Il était accompagné de son avocat, Me Siddhartha Hawoldar.

Sohail Sesungkur

Consommation de l'alcool

D'après nos renseignements, Sohail Sesungkur aidait, avec des amis, à préparer le fancy fair du collège de St-Esprit, ce jour-là. Le fancy fair devait se tenir le lendemain, dimanche 4 juin. Mais les collégiens en auraient profité pour consommer de l’alcool dans l’enceinte de l’établissement.

Pris sur le fait, ils auraient été expulsés. Sur le chemin du retour, le véhicule de Sohail Sesungkur et celui de Mohammad Yaseer Kardaree sont entrés en collision. Et le lendemain, toujours selon nos sources, la mère du jeune homme serait allée se plaindre au collège. Selon elle, l’accident ne se serait pas produit si la direction du collège n’avait pas mis son fils à la porte.