Top 10 des questions qu’on s’est tous posé sur les « kaka lizié »

You can also highlight the text to listen to it.

Les 'kaka lizié' sont une énigme. Ils sont présents dans la vie de chacun et pourtant nous ne savons rien sur eux. Petit tour en 10 questions sur ce mystère inexpliqué, qui à l'image des pyramides incas et de l'âge de Régine, passionne les scientifiques depuis de nombreux siècles.




Loading...

1. C'est constitué de quoi ces petits trucs dégueu ?

Le kaka lizié est un composé ignoble de larmes, de mucus, de poussière et des cellules mortes de la cornée. Pas que du bon donc.

2. Est-ce qu'ils ne se forment que la nuit ?

Durant la journée le mouvement de nos paupières et les larmes font effet autonettoyant sur nos yeux (un peu comme un essuie-glace) mais la nuit, lorsque nos yeux sont au repos ou presque, ce mouvement ne s'exerce plus. L'oeil repousse toutes ces déjections à l'extérieur qui en s'amoncelant et en séchant forment cette petite croûte dégueulasse qui vous fait ressembler à une taupe le matin. Donc oui, ils ne se forment que la nuit. A part si vous bossez de nuit donc. Compliqué hein ?

3. Est-ce que les animaux en ont ?

Oui, et plus particulièrement les chats. La nature tout entière est la cible de ces saloperies de kaka lizié. Mais que font les scientifiques ?

4. A quoi ça sert bordel ?

Ben à nettoyer vos yeux. Comme expliqué plus haut, vos yeux produisent cette matière toute la journée, mais ce n'est que la nuit que ce liquide se transforme en croûte.

5. C'est quoi le vrai nom, même si "kaka lizié" ça sonne bien ?

Le "chassie" qu'on peut aussi trouver dans la bouche et le nez, selon les francophones. Les anglophones disent "rheus". Dans les deux cas, ça ne vaut pas un bon "kaka lizié". Les anglophones ont d'ailleurs aussi plein de mots décrire ce phénomène: crusty, eye gunk, sleepydust, sleepy boogers, eye discharge, eye goop, eye crud, eye jelly, eye crust, eye bogeys, eye boogers, eye-sand, cockapia, optical crustaceans, blinker smudge, sleepy dirt, bug dust (oui ça fait pas mal, puisqu'on vous le dit que ça passionne tout le monde).