Top 10 des Femmes Mauriciennes les Plus Braves de Cette Décennie


La femme occupe de plus en plus une place prisée au sein de la société, que ce soit dans le monde ou à l’échelle nationale. Cette soudaine émancipation féminine a inspiré pas mal de femmes dans le monde… Y compris dans notre petite Ile Maurice à nous ! Voici les portraits de quelques femmes mauriciennes qui ont su se démarquer au sein de la société de par leur courage, culot, intelligence, détermination et bravoure.




10. Trisha Gukhool

Trisha Gukhool

Malgré les mauvaises langues qui se délient contre elle depuis la polémique autour de la fameuse publicité de Coca Cola, Trisha Gukhool mérite neanmoins sa place. Trisha a su se démarquer de par sa force de caractère comme une femme capable de se construire toute seule. Dommage cependant que les polémiques sont allées bon traîn contre elle, vu qu’elle s’était contredite toute seule en dénoncant l’image “pornographique” de ses lèvres touchant une bouteille de Coca, alors que des photos d’elle en décolleté sexy défilent sur les réseaux sociaux et ont été postées par Trisha elle-même ! Soit on assume le fait dêetre culottée et de faire face au regard des autres, soit on reste l’ombre de soi-même, n’est-ce pas ?

Loading...

9. Yashmina Sohawon

Yashmina Sohawon

Yashmina était reconnue comme actrice principale dans le court métrage en créole “Hemail/Shemail” realisée par Jay Bhunjun. Malgré des moments et un parcours difficile, tant sur le plan personnel que sur le plan professionnel, elle a su se relever et travailler brillamment sur sa construction personnelle. Elle brille pleinement de par sa détermination, son tempérament fonceur et son franc-parler qui ne la quittent pas. Selon le magazine People ou elle avait figuré dans un des numéros dans la rubrique Miss People, “A défaut d’avoir collectionné des diplômes, elle a fait ses preuves à l’université de la vie”.

8. Nalini Aubeeluck

Nalini Aubeeluck

Elle a monté sa propre entreprise dans la mode, le catering, le cinéma, l’événementiel, le maquillage, etc. Bref, rien ne l'arrête et elle déborde toujours de cette énergie extraordinaire qui fait d’elle une femme déterminée et fonceuse. Elle s’est fait d’abord connaître comme animatrice télé et à la tête de son groupe de danse Nalini Dance Group, et a même été l’actrice principale d’un court métrage mauricien, “La Tombe”. Depuis, son chemin n’a pas cessé d’évoluer et a fait d’elle une femme d’affaires des plus compétentes de l’Ile. Beau parcours Nalini !

7. Sandra Mayotte

Sandra Mayotte

Tout comme sa consoeur Linzy, Sandra aussi a fait du chemin et a su allier intelligemment vie de famille et vie professionnelle. Celle qui s’est fait connaître comme présentatrice de télévision et comme animatrice radio nous a agréablement surpris avec une nouvelle corde à son arc lors de ses débuts de chanteuse pour son premier single “Kot li finn aller”. La “Makalapo Girl” a également évolué comme choriste pour Cassiya et continue de nous faire vibrer comme animatrice radio et chanteuse.

6. Sharmila Harel

Sharmila Harel

Née au sein du clan Gujadhur dans une famille hindoue conservatrice, Sharmila est une self-made woman qui a su se démarquer de l’image de la femme indienne soumise qui lui etait imposée comme dans toutes les familles traditionnelles hindoues. Celle qui avait travaillé pendant plusieurs années dans le département Marketing de Afrasia Bank Ltd est décrite comme une femme de caractère et qui s’assume pleinement. En plus d’un parcours professionnel brillant, Sharmila est mariée à Hubert Harel, un Franco-Mauricien, qui lui a donnée deux enfants, et jongle parfaitement entre amour, travail, famille et diversités religieuses et socio-culturelles. Bravo Sharmila !

5. Linzy Bacbotte-Raya

Linzy Bacbotte-Raya

Elle s’était fait d’abord connaître comme participante à Star 2000, un concours de chant pour enfants, avant de revenir au-devant de la scene comme présentatrice de Sofe Ravanne et Ti Mambo. Désormais, Linzy brille comme chanteuse depuis la sortie de son premier album “Mo Tangalay” alors qu’elle n’avait que 19 ans et elle s’assume pleinement comme chanteuse, chorégraphe, activiste et animatrice radio. Après des moments difficiles tant personnellement que professionnellement, en plus d’une carrière prometteuse et solide, elle file le parfait amour auprès de son tendre époux Bruno Raya, le rastaman du Boyz Band local Otentik Street Brothers, et de ses deux enfants.

4. Ameeksha Dilchand

Ameeksha Dilchand

Elle a brillé dans notre île en portant la Couronne de Miss Mauritius en 2011. Belle, raffinée, intélligente et un agenda bien rempli, la jeune femme, qui ne s’imaginait pas un instant être au sein d’un concours de beauté, a vu son destin basculer le jour ou le jury de Miss Mauritius l’a designée comme l’heureuse gagnante du concours pour l’anéee 2011. Peu après son couronnement, elle a cependant décidé de ne plus garder sa couronne mais de désigner une autre candidate, puisqu’elle a revêtu le blason de l’ancienne organisatrice du concours Miss Mauritius, Mme Primerose Obeegadoo.

3. Diya Beeltah

Diya Beeltah

Décrite dans un magazine comme une “fragile lumière”. Et pourtant ne vous y trompez pas, elle n’est pas si fragile qu’elle en a l’air. Son destin a basculé lorsqu’elle a été nommée Miss Mauritius 2012 après Ameeksha Dilchand, et pour avoir brillamment representé notre île lors du concours Miss Universe 2012 qui s’était tenu à Moscou. Après avoir remporté le concours Miss Mauritius 2012, elle a été nommée ambassadrice et porte-parole pour la securité routière au Mauritius Police Department et au Ministère des Travaux et Infrastructures Publiques, au National Development Unit, Land Transport and Shipping National Development Unit. Elle est également engagée au sein d’une ONG dans la lutte contre le SIDA.

2. Laetitia Darche-Sauzier

Laetitia Darche-Sauzier

Cette magnifique métisse, à la silhouette féline, avait posé en petites tenues sexy auprès de Maxime Sauzier, son époux, dans un des magazines people. En plus d’être une icône de la mode, elle a demontré à travers ses photos une image d’une femme sincère et vraie. Son époux la décrit comme une femme belle à l’intérieur comme à l’extérieur, surtout depuis que cette dernière lui a soutenu quand il a perdu sa soeur.

1. Ameenah Gurib-Fakim

Ameenah Gurib-Fakim

En plus d’être la première femme à sieger comme Présidente de la éepublique de l’Ile Maurice, Ameenah Gurib-Fakim mérite amplement sa place parmi les 100 femmes les plus puissantes du monde, même si elle n’occupe que la 96e place dans le classement mondial. Néanmoins, c’est une grande première pour notre petite île d’avoir un tel mérite, avec une femme aussi cultivée et intélligente, toujours disponible et qui a su allier brillamment beauté, intelligence et compétence professionnelle.




Loading...