Liverpool-Manchester United, une rivalité en cinq anecdotes

You can also highlight the text to listen to it.

Jürgen Klopp et José Mourinho ont beau répéter que le choc entre Liverpool et Manchester United doit être regardé comme un match normal, cet affrontement aura toujours une saveur particulière en Angleterre. Avant le 197e «Derby of England», ce lundi (23h00), retour sur cinq anecdotes plus ou moins connues.




Loading...

1. Pas de transfert direct entre les deux clubs depuis 1964

1. Pas de transfert direct entre les deux clubs depuis 1964 Phil Chisnall

A l'heure de la folie des transferts en Premier League, une règle semble immuable : un joueur ne peut pas aller de Liverpool à MU, ou l'inverse. Le dernier transfert direct entre les deux clubs remonte à... 1964. Cette année-là, l'attaquant Phil Chisnall a quitté Manchester United pour rejoindre les Reds. «Mon transfert n'a pas été un gros problème à l'époque. S'il se produisait aujourd'hui, il ferait couler beaucoup d'encre. Ce serait une histoire de vie ou de mort. Mais à l'époque, non», raconte l'intéressé dans un livre.

Il a joué à Old Trafford avec Liverpool, et ne se souvient pas d'avoir reçu un mauvais accueil. Mais son parcours à Liverpool a tourné court. S'il a joué le premier match européen de l'histoire du club, Chisnall ne s'est jamais imposé, avec huit matches en trois saisons. A noter que certains joueurs ont porté le maillot des deux clubs, mais pas consécutivement (Paul Ince, Peter Beardsley ou encore Michael Owen).

2. Avant de faire Paris-Marseille, Gaby Heinze a failli faire MU-Liverpool

2. Avant de faire Paris-Marseille, Gaby Heinze a failli faire MU-Liverpool Gabriel Heinze a failli mettre fin à un gel des transferts qui date de 1964.

Un joueur a été tout proche de briser la règle établie depuis 1964 : Gabriel Heinze. A l'été 2007, l'Argentin est dépossédé de sa place de titulaire chez les Red Devils par Patrice Evra. Il initie alors un bras de fer avec Sir Alex Ferguson, et souhaite rejoindre Liverpool, où Rafael Benitez le courtise. Un affrontement qui s'est terminé devant les tribunaux. Liverpool a formulé l'offre demandée par United (7,5 M€), mais MU a refusé, pour une question d'«honneur», selon les medias britanniques. Une légende prétend même qu'une clause secrète empêchant un transfert à Liverpool existe dans les contrats à Manchester.

Heinze s'est donc attaché les services de l'avocat du club d'Anfield, Hill Dickinson, pour défendre ses droits. Mais le tribunal a statué en faveur de United et Heinze est finalement transféré au Real Madrid. «J'étais conscient de la rivalité, je connaissais le risque d'aller de Manchester à Liverpool et ce que cela signifie. J'espère que cela n'a pas terni la façon dont les fans de MU me voient.» Heinze rejoindra par la suite le club des joueurs à avoir porté le maillot du PSG et de l'OM, une autre rivalité européenne majeure.

3. Matt Busby a joué à Liverpool et a failli devenir son entraîneur

3. Matt Busby a joué à Liverpool et a failli devenir son entraîneur Matt Busby, passé par Liverpool, puis légende de MU.

Régulièrement cité parmi les meilleurs entraîneurs de tous les temps, Matt Busby, l'homme qui a passé plus de 1000 matches sur le banc des Red Devils, remportant treize trophées dont la Coupe des clubs champions européens en 1968 et cinq titres de champion d'Angleterre, a terminé sa carrière de joueur à... Liverpool. De 1936 à 1940 exactement, l'Ecossais a joué chez les Reds, avec 115 apparitions. Auparavant, il avait évolué à... Manchester City, un autre rival de MU.

Avant de devenir légendaire avec Manchester United, Busby a failli faire sa carrière d'entraîneur à Liverpool. La direction du club lui avait offert un rôle d'entraîneur adjoint en 1945. Mais il a préféré rejoindre United, qui lui proposait un poste d'entraîneur principal.

4. Deux premiers affrontements explosifs

Les deux premières rencontres officielles entre les deux clubs ont donné lieu à des parties particulièrement débridées. Le premier match a eu lieu à Anfield, le 12 octobre 1895, et Liverpool a corrigé ce qui s'appelait encore Newton Heath sur le score de 7-1, avec trois doublés de Bradshaw, Becton et Geary.

La revanche a eu lieu trois semaines plus tard. Le 2 novembre, sur son terrain de Bank Street, Newton Heath, futur MU, s'impose 5-2, avec un triplé de James Peters. Une rivalité était née.

5. Un rouge sur quatre était pour Vidic

5. Un rouge sur quatre était pour Vidic

Depuis l'instauration de la Premier League en 1992, 16 cartons rouges ont été distribués lors des rencontres entre les deux clubs. Un chiffre très élevé, mais inférieur au derby Liverpool-Everton (21 expulsions). L'ancien défenseur de MU Nemanja Vidic cumule à lui seul quatre cartons rouges - dont trois consécutifs - contre Liverpool, un record. Récemment, le Serbe a avoué dans une interview à FourFourTwo... qu'il avait failli rejoindre les Reds avant de signer à Manchester United en janvier 2006. Steven Gerrard détient, lui, le record de l'expulsion la plus rapide, en sortant 38 secondes après son entrée en jeu en 2015.